Notre Dame de Bonne Nouvelle - Chapelle de la Meule - Ile d'yeu - Vendée

Proposée par Louis-Bertrand Raffour

DSC01679




LA MEULE hollandais volant
Chapelle Notre Dame de Bonne Nouvelle - La Meule 85350 - Photo :
Le Hollandais volant


LA MEULE

le site de la chapelle Notre Dame de Bonne Nouvelle

TripAdvisor : 4,5/5
Michelin : 2*
Petit Futé : 4/5

Son histoire.

Dédiée à Notre Dame de Bonne Nouvelle, la chapelle qui domine depuis 9 siècles le petit port de la Meule est, sans nul doute, l’un des plus anciens témoignages religieux de l’île. Elle a été édifiée au 11è siècle. A cette époque, on redoutait le passage à l’an 1000, qui annonçait la fin du monde. Seigneurs et chefs de guerre craignaient pour le salut de leur âme et s’empressèrent de promettre la construction d’églises et chapelles. L’an 1000 arriva et rien ne se passa. La terreur passée, l’église s’empressa néanmoins de rappeler aux généreux votifs l’obligation de remplir leurs promesses. C’est ainsi que deux frères, Herbert et Béranger édifièrent trois petits sanctuaires dans l’île, dont la chapelle de la Meule qu’une charte datant de 1040 désigne sous le vocable de Ste Marie. En 1483 le célèbre navigateur Pierre Garcie-Ferrande la signale dans son "Grant routtier et pillotage…" . Cependant le véritable vocable de la chapelle sera révélé en 1770 dans la biographie du Père de Montfort où il nous apprend que la chapelle est placée sous l’invocation de Notre Dame de Bonne Nouvelle. Protectrice des marins, c’est elle que l’on invoque dans les tempêtes, quand l’inquiétude nous oppresse. Mais c’est aussi vers elle que se tournent les larmes de reconnaissance lorsque le navire, enfin, rentre au port


La paroisse.
Paroisse Saint-Amand-de-l'Île-d'Yeu
3 place Général Buat 85350 Port Joinville


Construction
XI° siècle

A voir à l’extérieur :
Le sentier qui longe le flanc est de la crique de la Meule, un petit chemin escarpé qui mène à l'humble chapelle blanche dédiée à Notre Dame de Bonne Nouvelle, protectrice des marins .
Sa simplicité contraste avec l’ampleur et la puissance du paysage de la côte sauvage.
Toute blanche avec son porche clocher en façade elle fait penser à une église grecque.

DSC01668
A voir à l’intérieur:
A l'intérieur de cette chapelle est offert un tableau / ex voto marin : le thonier sablais « Magdeleine Simonne » (LS 905) recevant un coup de mer pendant la terrible tempête de septembre 1930 où tous les ports de la côte atlantique et particulièrement les flottilles thonières payèrent un lourd tribut à la mer. C’est l’œuvre d’un pêcheur de l'île. Il est signé de Jean Taraud et date de 1951. A voir aussi un diorama représentant un quatre-mâts barque.

DSC01671

Les offices :
Fidèlement entretenue et restaurée au cours des siècles dans toute sa simplicité, la modeste chapelle fait toujours l'objet de la vénération des islais. Ils s'y rendent encore en pèlerinage le soir du15 août. En été Messe tous les mercredis à 11h00.
Visite :
La chapelle est ouverte en permanence.
Des visites sont organisées en saison par le Syndicat d’Initiative et les service du Patrimoine de l’Ile :


Localisation GPS :
46° 41’ 40.10’’ N - 2° 20’ 35.947’’ W



Yeu_Island_Notre_Dame_de_Bonne_Nouvelle_Chapel_France

Des liens
http://www.ile-yeu.fr/Infos-pratiques/Lieux-de-culte
cartes et photos de la chapelle
Inauguration de la restauration - 2001



crédit photo
: Kristobal - Flickr - cc / Le Hollandais volant / Jean-Pierre Dagneaux

right_arrow-512 retour au sommaire BellesEglises
les premières fiches
des églises,chapelles
ou abbaye…
rédigées à partir de vos envois
pour l'application
des BellesEglises