Eglise Saint Martin de Champeaux en Dordogne


Proposé par Philippe Hériard ,
Président de
l'Association des amis de Champeaux et de la chapelle Pommier
champeauxchurch

Monument historique depuis 1928


Son histoire.

Aucun document n’est connu sur la construction de l’église. Sa chronologie est donc fondée sur l’étude du monument lui même, et sur la comparaison avec d’autres édifices de la région.

sam_0544
Construction : XII° siècle - XIII° siècle

sam_0555


A voir à l’extérieur :
Du XIIIe siècle, l’église Saint-Martin est de style gothique périgourdin, encore très proche du roman. Entre la nef et le chœur, une coupole est surmontée d’un clocher carré éclairé de jolies baies géminées.
"Le style de l’église de Champeaux est gothique du XIIIème siècle. Elle mesure 31 mètres sur 8. Le portail, légèrement ogival, est orné de deux voussures portant sur quatre têtes à moitié brisées et deux colonnettes.
Entre la nef et le chœur s’élève une coupole. Au dessus se trouve un clocher carré très hardi de 75 à 80 pieds de hauteur (environ 25 m). (Il n’est pas exactement carré mais un peu rectangulaire, les architectes disent « barlong ». Cette tour est percée de trois fenêtres géminées et d’une plus simple au Nord." (Abbé Brugière)

Sur la porte de la sacristie du côté de l’église, on remarque une ancienne et jolie peinture représentant une religieuse abbesse tenant d’une main une crosse d’or et de l’autre un crucifix, à ses pieds une couronne ; la tête n’est point accompagnée du nimbe, indice ordinaire de la sainteté. Nous supposons que cette porte se trouvait primitivement au château de Bernardières, et que c’est peut-être un membre de la famille de cette seigneurie, par exemple une Beaupoil de Sainte-Aulaire, abbesse de Ligueux.


"Sur la porte de la sacristie du côté de l’église, on remarque une ancienne et jolie peinture représentant une religieuse abbesse tenant d’une main une crosse d’or et de l’autre un crucifix, à ses pieds une couronne ; la tête n’est point accompagnée du nimbe, indice ordinaire de la sainteté. Nous supposons que cette porte se trouvait primitivement au château de Bernardières, et que c’est peut-être un membre de la famille de cette seigneurie, par exemple une Beaupoil de Sainte-Aulaire, abbesse de Ligueux". (Abbé Brugière)

sam_0576

A voir à l’intérieur:
"Les extrémités de l’arc doubleau de la voûte du chœur reposent sur des consoles ou corbeaux sculptés où l’on croit reconnaître la scène si souvent reproduite de St Martin partageant son manteau à la porte d’Amiens. Neuf fenêtres gothiques, l’autel en marbre blanc. Du côté de l’Evangile se trouve un vaste vitrail de St Martin.
La Chapelle dédiée à la Vierge a une voûte dont les nervures de forme prismatique aboutissent à des écussons où, assure-t’on, se trouvaient les armes des Fayolle, anciens propriétaires de cette chapelle. Le marteau révolutionnaire les fit disparaître en 1793.
Sur les murs, à l’intérieur de l’église, on remarque les croix de son ancienne consécration." (Abbé Brugière)

autel-viergesam_0577
La paroisse.
Saint Pierre de Brantôme
Presbytère
14 boulevard Charlemagne
24310 Brantôme
Tél 05 53 05 71 81


Les offices :
Ponctuellement, vérifier sur Messe info

Visite :
libre, complément à venir


Localisation GPS :
45° 28′ 28,5″ N, 0° 34′ 46,4″ E








Des liens : association « Les amis de champeaux et La chapelle Pommier »
crédit photo:
Rudolph Pohl (wiki commons) - Les amis de Champeaux et de la Chapelle Pommier,
sources :
wikipedia , Les amis de Champeaux et de la Chapelle Pommier,

right_arrow-512 retour au sommaire BellesEglises




les premières fiches
des églises,chapelles
ou abbaye…
rédigées à partir de vos envois
pour l'application
des BellesEglises