Eglise Notre Dame de Pitie - Le Croisic - Loire Atlantique

Proposée par Lionel Painvain
Le_Croisic_église_paroissiale
Inscrit Monument historique en 1906
LeCroisic_NotreDame_Piete_5287_resizelogo_guide_vert_103x87V13.1

Son histoire.

L’église du Croisic aurait remplacé une ancienne chapelle rattachée à l’hôpital et déjà dédiée à Notre-Dame.
Les travaux de construction débutent le 4 décembre 1494, avec la pose de la première pierre de l'église par Jacques Penfaut, miseur.
Le 15 octobre 1501, le souverain pontife permet aux habitants du Croisic de la faire bénir et consacrer, d'y avoir des fonts baptismaux et d'y faire administrer les sacrements. Le 25 mars 1507, l'église est consacrée par R. Père en Mathieu de Pledran, évêque de Dol-de-Bretagne.
En 1525, on procède à la bénédiction de l'édifice alors à peine achevé, puisqu'il semble que les travaux s'étalent jusqu'en 1528.
Le 23 août 1528, la porte nord, dite Baptistère, est terminée par Robin.
La tour, commencée le 6 avril 1526, est achevée vers 1700.
Dès la construction, il semble que des modifications aient été apportées à l'édifice en raison de changement de parti, avec notamment le passage de trois nefs principales à quatre avec l'adjonction d'un deuxième collatéral sud. Le clocher en pierre n'est réalisé qu'à partir de la fin du xviie siècle, en remplacement d'une flèche en bois, sur le modèle de la tour récemment édifiée de l'église Saint-Guénolé de Batz-sur-Mer.
Pendant la Révolution française, l'église sert tour à tour de temple républicain, de magasin d'artillerie et d'écurie. Au milieu du xixe siècle, son état général nécessite de nombreuses réparations qui donnent lieu à d'importantes campagnes de travaux sur les toitures, les verrières, ou encore la construction du presbytère. L'abbé Bigaré, curé de 1840 à 1879, fait réaliser une restauration complète de l'église avec le concours de Henri Gilée, architecte. Le 4 août 1898, le maître autel reçoit une consécration nouvelle des mains de Mgr Legal, évêque auxiliaire de Saint-Albert, au Canada.
L'église est classée Monument historique le 25 octobre 1906 et tout au long du XXe siècle, des travaux de restauration sont entrepris sur les baies, les vitraux, la tour du clocher et les couvertures.
Le 13 juin 1963, la grande verrière du chœur de l'église datant du XVe siècle s'effondre et détruit dans sa chute le maître autel et le parquet. La nouvelle verrière est montée en janvier 1967. La verrière ouest et la tribune d'orgue ont également été restaurées à la tout fin du xxe siècle.
(source : wikipedia)
L’église Notre-Dame de Pitié du Croisic a fêté ses 500 ans en 1994.


Construction
XV° siècle
XVII° siècle

A voir à l’extérieur :
L’église est de style gothique flamboyant breton mais le déroulement du chantier laisse apparaître l’influence de la Renaissance dans certaines voûtes aux pendentifs et décors caractéristiques de cette période.
image049
Le portail principal dit » porte baptistère » (1528) comprend deux portes jumelées séparées par un trumeau supportant une statue de la Vierge de Pitié.
Le clocher, une tour de bois couverte d’ardoises et construite en 1526 dominait autrefois l’édifice. En 1680, l’exemple proche de la tour de Batz détruite par la foudre et reconstruite en pierre incite les Croisicais à rebâtir leur clocher, qui culmine désormais à 56 mètres.

A voir à l’intérieur: L’église est composée de quatre nefs, ce qui est très rare en France et d'abondants piliers.
Elle est entièrement couverte de voûtes en pierre de tuffeau. Plusieurs d’entre-elles conservent des peintures murales du XVI° siècle évoquant des scènes de la Bible et des Evangiles (Adam et Eve, la Genèse, la Sainte Trinité, les quatre évangélistes&hellipWinking.
Après la révolution;plusieurs objets sauvés du saccage ou provenant d’autres édifices religieux locaux seront placés dans l’église à cette époque.

L'autel du Rosaire
: L'autel provient de la chapelle des capucins, où il fut posé en 1788. De chaque côté du tabernacle, dans deux petites cartouches, « les conformités, emblèmes des franciscains ». Celle de droite représente les bras entrecroisés de Jésus et de saint François d'Assise et signifie la conformité du disciple au Maître. Celle de gauche représente la Croix entourée de la sainte Couronne.
image057
Les voûtes. L'église compte six voûtes peintes datant du XVI°siècle. À l'extrémité de la nef, la mieux conservée représente la sainte Trinité, chaque personnage étant représenté sur un voûtain :
Dieu le Père, portant une tiare, bénit de la main droite
Dieu le Fils, Jésus Christ, porte la Croix et montre la plaie d'une de ses mains
Dieu le Saint-Esprit, tourné vers les deux premiers personnages, tient pour seul attribut un oiseau2.
Le chœur Deux bateaux datant du XIX° siècle forment des ex-voto. Quatre dalles funéraires proviennent de l'ancien cimetière qui jouxtait l'église au sud. Deux bannières de procession sont visibles. La chaire est l'œuvre d'un ébéniste du Croisic. L'abat-voix est surmonté d'un ange sonnant de la trompette.
Les Vitraux. La quasi-totalité des vitraux date du XIX° siècle et du début du XX°. Seule la grande verrière est moderne (1967) suite à sa chute en 1963 sur le maître-autel. Ce sinistre, qui aurait pu être évité, laissa un chœur bien vide et dota l’église d’un vitrail aux couleurs moins chatoyantes que les autres vitraux.
Le vitrail de saint Félix évoque la vie de cet évêque de Nantes du vie siècle, venu au Croisic baptiser les premiers chrétiens de la presqu'île, à l'emplacement actuel de la chapelle du Crucifix. Cette chapelle gothique, située à l'entrée de la ville, est représentée sur la partie supérieure du vitrail. À droite figurent les armes de la ville de Nantes, à gauche, celles du Croisic. Le vitrail de saint Pierre évoque une scène de l'Évangile : la tempête apaisée (Mc 4,35-41 ou Mt 8,23-27). Le vitrail de saint Christophe en passeur rappelle qu'autrefois, on allait à Guérande en traversant le Traict du Croisic à marée basse. La croix du Traict était un refuge. Christophe est le saint patron des voyageurs. Selon un dicton, « regarde saint Christophe et va-t'en rassuré ». Le vitrail de saint Goustan représente ce moine bénédiction venu évangéliser la population du Croisic au X° siècle.

image062 image063
Les statues. Les statues en bois sont du XVII° siècle et XVIII° siècle. Saint Jacques le Majeur est un des douze apôtres. Il porte l'habit de pèlerin de Saint-Jacques-de-Compostelle, composé d'un large chapeau orné d'une coquille saint-Jacques, d'une panetière contenant sa nourriture et d'un bâton de marche. Un hospice dédié à Julien l'Hospitalier, dit saint Julien le Pauvre, accueillait au Croisic les pèlerins venant de Bretagne ou d'Europe du Nord se rendant en Espagne. Julien de Brioude est un soldat romain martyrisé pour sa foi au ive siècle. Le village de Brioude est proche des sources de la Loire et cette statue rappelle que l'évangélisation de la région s'est faite par la Loire. La statue Saint-Julien de Brioude (à gauche en entrant) avait retenu l'attention de Gustave Flaubert et Maxime Du Camp lors de leur voyage en 1847, raconté dans « Par les champs et par les grèves ».
Les autres statues représentent Notre-Dame des vents (sur un pilier), Ecce Homo (voici l'Homme), Notre-Dame de Pitié.
(source : wikipedia)
image069

La paroisse.
Paroisse Saint Yves de la Côte sauvage
« La Maison paroissiale »
8 rue de l’Eglise - 44490 Le Croisic
09 82 20 29 23

Les offices :
Messe le dimanche à 11h - En semaine selon les saisons

Visite :
libre, l'Eglise est ouverte tous les jours (9h30/17h30 - saison : 9h30/19h)
Visites guidées gratuites tous les vendredis de Juillet et Août à 11h. (RV devant l'église)
renseignements : l'Office de Tourisme est ouvert toute l'année
Du lundi au samedi de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
En avril et mai, dimanche et jours fériés de 10h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h00
En juin et septembre: du lundi au samedi de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
dimanche et jours fériés de 10h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h00
En juillet et août : d u lundi au samedi de 9h00 à 19h00
dimanche et jours fériés de 10h00 à 17h00


Localisation GPS :
47° 17’ 40.27’’ N - 2° 30’ 48.25’’ W




Des liens
https://fr.wikipedia.org/wiki/Église_Notre-Dame-de-Pitié_du_Croisic
visite 360°
guide PDF à télécharger.

crédit photo
: Lionel Painvain - Wiki Amadalvarez - Wiki Stucki - Wiki Lian Wé - Photos-Eglises.fr -

right_arrow-512 retour au sommaire BellesEglises
les premières fiches
des églises,chapelles
ou abbaye…
rédigées à partir de vos envois
pour l'application
des BellesEglises